La solitude est un état d'esprit.

seule_en_orange

On veut la faire passer pour une malédiction,

alors qu'elle est le sceau de notre nature humaine,

sa chance d'accomplissement.

seule_en_bleu

Lorsqu'on parle de la solitude des personnes agées,

des malades, des prisonniers,

on évoque un abandon, un oubli, une mise à l'écart.

C'est une solitude triste, souffrante, qui tremble ou crie.

C'est un isolement.

Mais notre époque, friande de grand public et de rassemblements,

on parle très peu de cette conduite de vie solitaire

qui favorise la réflexion et affermit l'indépendance,

de cette solitude belle et courageuse, riche et rayonnante,

que pratiquèrent tant de sages, de saints et de philosophes.

pens_es_oranges

Comme si cette voie était réservée à quelques originaux

ou tempéraments forts, comme si elle constituait

l'ultime bastion de résistance face à la bétise,

au conformisme et à la vulgarité.

Quel grand feu couve donc ce bloc de solitude,

cet état de parfaite densité pour qu'on s'ingénie à le combattre

et à le confondre avec l'isolement et la difficulté de vivre?

seule_en_rouge

Tout solitaire qui choisit de demeurer un certain temps en silence

se livre à cette tache subtile, toute intérieure,

d'ouvrir en lui des portes, de devenir poreux,

d'être traversé par le monde au lieu de s'en couper.

Cela correspond, bien sur, à une ouverture de conscience,

un élargissement du coeur.

seule_en_vert

Et cela conduit à passer incognito sur cette terre

au lieu de s'ériger en maitre,

au lieu de se vanter des qualités acquises et des états spirituels approchés.

Vivre comme un moine dans le monde,

tel est le noble défi qui se propose à l'homme aujourd'hui,

conscient de ses devoirs envers les autres et la nature entière,

mais aussi des dettes qu'il a envers l'Eternel.

On s'apercevra de plus en plus dans les ans à venir

que le sacré ou la sainteté ne sont pas l'apanage d'un lieu,

ni d'une religion, ni de personnes consacrées,

et que la mission de l'homme sur terre consiste à faire émerger,

à faire fleurir ce sacré en tous lieux.

pens_es_violettes

La solitude me paraît étre ce puissant ferment

capable de faire lever un monde totalement nouveau.

Il ne s'agira plus de fuir la ville pour faire retraite à la campagne

ou dans un désert,

pour se cacher dans un monastère ou un ashram,

mais bien de porter dans la ville et en toutes contrées

le silence que l'on a en soi, et l'esprit de contemplation.

seule_en_jaune

Il ne s'agira plus de protéger son feu et ses joies personnelles,

de se tenir farouchement loin des autres,

mais de semer sur ses pas tout l'or recueilli dans la solitude.

primev_res

Texte de Jacqueline Kelen, issu de son livre:"L'esprit de solitude".