le_cobra

Un jour, je me suis mariée, un jour j'ai divorcé.

Mais toujours j'ai eu des rêves.

__r_ver

Je me suis mariée avec un qui promettait d'en réaliser,

et finalement il a bien fallu faire avec les contingences.

HPIM3145

Quand au bout de quelques rétrograduations d'utopie,

greve

nous avons acquis un vieux mas cevenol,

j'ai vite su que ce que j'aimais dans cette maison à refaire,

c'était son jardin et sa forêt sauvages.

Mon mari s'est mis à déplaçer

des monceaux de shistes carrés et anguleux,

moi aussi, mais ce n'était pas du tout mon rêve.

ist2_3195925_broken_glass

Ce rêve qui me ferait perdre vergers et vérandas,

un rêve de rondeur sans arrêtes et sans poids,

mon_mandat

qui m'a obligé à admettre

que quand on l'a dans les tripes,

quand il commence à remonter des abysses,

plus rien ne l'empêche de vous broyer l'âme,

et que ce rêve là, exigent, c'est pas celui du voisin,

même si on l'aime.

DSC_3773

Alors un jour, au lieu de continuer à devenir triste,

j'ai dis à mon compagnon:

« Tu sais, mon rêve à moi,

tipi___r_ves

c'est de fabriquer un tipi, la haut,

un peu plus loin sur la colline. »

tipi_de_mes_r_ves

Il n'a rien voulu savoir de ce rêve qui émergeait

comme un ovni au milieu de nos affaires de pierres,

OVNI

rien voulu entendre de ce rêve qui m'a fait renoncer

à accompagner la défaite du sien.

nuremberg

Il a haussé les épaules, il s'est détourné,

et j'ai divorcé pour réaliser mon rêve.

Il ne m'a jamais pardonné, il me l'a fait payé cher,

mais je suis partie en lui laissant tout ce qu'il réclamait,

sauf la petite pierre précieuse de mon rêve

que j'avais trouvé dans le chantier de notre maison

et qui m'appelait à des travaux plus secrets.

349

Car quand on a un rêve en soi, c'est comme une vocation:

si on n'y va pas, on n'est plus qu'un fantôme.

HPIM7100

On essaye de bien faire ce qu'on croit que les autres attendent

et on s'oublie tellement qu'on a plus de consistance.

Ce qui n'a rien à voir avec une reddition volontaire de l'Ego

devant ce qui le dépasse.

Le vide d'un rêve non réalisé, c'est comme un trou noir

qui avale et détruit sans rien laisser pour personne.

Un vide qui finit par gonfler, se boursoufler,

qui suinte et se fissure jusqu'à cracher

des laves de frustrations sur tout ce qui approche.

399862508_3c3f8207a3

C'est parfois des générations.

J'ai mis du temps à réaliser mes rêves, beaucoup de temps,

parce que pour rester fidéle à sa vérité,

il faut sacrifier confort et sécurité,

et traverser des déserts sans boussole et sans eau.

Et dans ce temps là,

lune_taoiste

j'ai compris que poursuivre son rêve personnel,

pour moi la voie de la yourte,

HPIM5699

c'est tisser la vraie texture de sa réalité,

une réalité personnelle qui transcende les nécessités.

Une réalité qui a sa propre logique,

avec des racines trés profondes,

pour chercher le plus prés possible du ciel

le bonheur d'exister par soi-même.

Il ne s'agit pas d'égoisme, mais d'accomplissement.

Il s'agit d'écouter ce que soi on entend,

la voix qui murmure dans l'écrin de son coeur,

dont le rêve est la clef.  2_12_06_20_20_20

La fonction du rêve n'est-elle pas de préparer

la réalité de demain?

suivre_sa_voie

Alors, même si, parce que je suis un peu en avance,

il faut que j'essuie les plâtres de ceux qui veulent m'arréter,

je sais que tous ceux

qui prennent leurs rêves intérieurs au sérieux,

qui se battent avec leurs propres noirceurs

au lieu de clouer au pilori

quelques boucs émissaires trop faciles,

ceux là sont les forgerons d'un monde

où la paix se construit avec la liberté de chacun.

SiglePacifiste065_trespetit