20 décembre 2008

l'insurrection qui vient

“Les combats sociaux ne sont ni innocents, ni coupables. Ils sont justes. Si des milliers de personnes portent des cagoules, alors, ils obtiennent un visage” Exarcheia,   Athènes, 9 décembre 2008.   " Nous voulons un monde meilleur. Aidez-nous. Nous ne sommes pas des terroristes, des « cagoulés », des « connus-inconnus ». NOUS SOMMES VOS ENFANTS. Nous avons des rêves. Ne tuez pas nos rêves. Nous avons de l'élan. Ne stoppez pas notre... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 09:20 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

14 décembre 2008

Mon rêve de baleine blanche

Cette nuit, pour la première fois de ma vie, je l'ai vu, la reine des eaux, j'ai vu la baleine blanche. Une masse de vie magnifique, immaculée, sans tâche qui retienne le regard, une face lisse dépourvue de saillies intempestives, sans aucun organe offensif ou défensif, une longue  mâchoire pacifique dont pas une dent ne sert à tuer, un monument  émergé du fond de la mer, comme un vestige préhistorique, un trésor oublié. Elle s'approchait doucement du rivage, dans la... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 08:40 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
12 décembre 2008

Départ d'une belle âme

Mes lecteurs se souviendront de l'article que j'ai consacré à l'Artmonithé, cette yourte salon de thé entre Genolhac et Concoules, tenue par le jeune trio Amélie, Cédric et Cindy.C'est une bien mauvaise nouvelle que je vous transmets, le peuple des yourtes est en deuiL..... "Bonjour à toutes et tous,Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de Cédric Hernando, président de l'association l'Artmonithé.Une veillée aura lieu en son honneur le samedi 20 décembre à partir de 18H à la yourte afin de partager un... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 16:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
06 décembre 2008

Mes arguments juridiques contre le référé expulsion

Quatre sociétés immobilières m'attaquent pour la deuxième fois en procès. Ces sociétés requièrent devant le tribunal d'Alès mon expulsion en urgence, sous forme de référé, d'une parcelle litigieuse située à Bessèges dans le Gard. Ils argumentent qu’ils ont acquis, le 8 septembre 2005, par une adjudication régulière et définitive, cette parcelle, et que le jugement d’adjudication m'a été signifié. Que je ne peux ni contester le titre des adjudicataires, ni justifier du mien pour occuper la parcelle... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 18:09 - - Commentaires [8] - Permalien [#]