090917113346815574472166

En ces derniers jours de Janvier,

P1070170

après avoir du affronter pour la première fois

des ruisseaux de glace sur les yourtes,

P1070214

je présente mes vœux les plus yourtéternels à mes lecteurs,

P1060295

en même temps qu'un bilan de ce blog.

En effet, celui-ci vient de passer le cap de sa troisième année d'existence, et je reste toujours agréablement étonnée de l'intérêt qu'il suscite.

180 000 visiteurs ont lu ou parcouru ce blog depuis sa création en Janvier 2007, et une moyenne de 250 internautes, anciens ou nouveaux, circulent chaque jour sur ce site.

Depuis quelques mois, j'ai offert la possibilité de s'inscrire à la newsletter pour que les lecteurs qui le désirent puisse recevoir dans leur boite aux lettres l'annonce des nouveaux articles,  et j'avoue que je suis toujours aussi surprise que déjà 500 d'entre eux se soient abonnés.

Au départ, j'avais juste besoin d'élaborer une expérience souvent difficile, mais au fur et à mesure de ma libre expression et de l'audience des messages, mon intuition que cette expérience n'était pas si isolée et que j'étais engagée dans une aventure qui dépasse largement mon histoire personnelle s'est amplement confirmée.

se_mettre_en_cercle

Ce blog est donc devenu, grâce à mes lecteurs,

une partie centrale de l'expression de ma vocation.

P1070270

Il fait des petits régulièrement sur le Net.

Pas une semaine sans que s'ouvre un nouveau site sur la construction de yourtes, sans parler évidement des campings de yourtes pour touristes.

Il est loin le temps où, en 95, quand je disais que je fabriquais des yourtes, on me répondait: « Au lait de vache ou de soja? »

Avec la maturation de la Voie de la Yourte,

co_pilote

j'éprouve aujourd'hui le besoin d'articuler les nombreux articles que j'ai écrit et illustré, souvent sous le coup d'émotions fortes, et c'est pourquoi j'ai décidé de m'atteler à la  rédaction d'un livre, tâche que je porte en moi comme une mère son enfant.

belly_2

Un livre qui cette fois ci pourrait être édité, à la différence du précédent, écrit il y a quelques années et dont l'aspect trop personnel ne pouvait convenir à une publication.

Je reprends donc les textes de Yurtao, parfois mal ou trop vite rédigés, pour les corriger, les épurer, par un vrai travail d'écriture.

Mais surtout, le morcellement du à la forme du blog nécessite un travail d'assemblage minutieux dont je sais, de par mon expérience artistique d'artisane en patchwork, qu'il va emporter la cohérence et donc la beauté de l'œuvre.

HPIM1644

Ceci dit, je n'ai strictement aucune fibre commerciale et n'ai pas encore fait de recherches pour être éditée.

Voilà où une partie de mes efforts se concentrent, ce qui, ajouté à la création et la gestion de Cheyen et à mon expulsion, occupe largement ma vie active, réglée par des horaires quasi monastiques.

C'est pourquoi je tiens à assurer mes lecteurs qui déposent des commentaires que, même si je ne réponds pas, je les lis avec très grand plaisir.

Ces répliques sont pour moi comme le battement du cœur de Yurtao, branché sur stéthoscope, et un excellent stimulant pour continuer sur la Voie.

En ce qui concerne mon expulsion,

compr_25_le_lezard_blanc_65x54cm_2009_small

les quatorze mois de délais arrivent à leur terme fin Avril.

Je suis moralement prête à partir, soulagée d'avoir pu acquérir un petit bout de terre un peu  plus loin, pour pouvoir m'installer sur le long terme, même si je considère le fait d'être propriétaire comme un échec.

Je n'ai jamais été une nomade, et si je ne suis pas attachée aux objets, j'aime m'investir là où j'habite, me fixer sur une commune, un territoire, et tisser de vraies relations avec mon entourage.

Mais ce déménagement, au bout de cinq années de travail constant sur une friche abandonnée, est quand même une lourde épreuve physique et nerveuse.

801596

Outre qu'il va clore une période extraordinairement intense de ma vie, il m'est difficile d'accepter que l'investissement sur ce lieu soit saccagé par de vils intérêts marchands.

Je n'ai pas d'animosité personnelle contre ces personnes (sauf en cas d'agression) dont c'est le boulot de spéculer sur la terre et l'argent,

et qui, sur ordre du gouvernement,

hb___g

jettent à la rue des milliers de familles en détresse

dont on bafoue le droit au logement.

Ces personnes font partie de l'armée criminelle au service d'une politique structurée pour exclure les plus pauvres et racketter la planète.

Une armée infiltrée partout dans nos rangs, qui assassine impunément, toutes les cinq secondes, par la faim, un petit enfant, dans un monde qui, selon la FAO, a les moyens de nourrir 12 milliards de personnes.

Je continue ainsi à dénoncer avec la plus ferme conviction ces pratiques spéculatives, totalement nuisibles à la société, comme stratégie avancée de la guerre de l'impérialisme néo-libéral contre toux ceux qui, en voulant simplement vivre et développer de vraies valeurs humaines, résistent.

J'ai bien conscience que mon histoire, vécue jusqu'à la trame,

est un symbole de résistance contre ce système aliénant qui tue,

et qu'il participe, en tant que tel, à la construction

d'une protestation s'érigeant en contre-pouvoir,

et qui soit, par l'exemple,

une force de proposition concrète pour un autre monde.


Num_riser0057

Je demande donc avec la plus ferme énergie

à ma commune et aux élus du canton,

HPIM9779

de tout mettre en œuvre pour pouvoir préempter ce terrain inconstructible et lui conserver sa vocation sociale, en aménageant un jardin public ou en organisant un référendum dans le quartier pour décider ensemble du devenir de cet endroit.

HPIM9299

C'est pourquoi mon départ culminera

dans une semaine de résistance et de manifestations,

après l'épanouissement de mes jonquilles et de mes tulipes.

827568

Pour transférer les yourtes, n'ayant pas de véhicule,

pas d'argent et des forces déclinantes,

j'ai besoin d'aide.

P1030216

J'en appelle donc à ceux qui le peuvent, qui le veulent,

de venir passer une semaine passionnante

pour réaliser collectivement ce déménagement.

tir_e_par_cheveaux

On pourra camper sur place

P1050183

sachant que je dois pouvoir compter

sur l'entière autonomie des aidants,

quand ce n'est pas sur leurs géniales initiatives,

car je ne pourrais rien offrir coté logistique,

P1070017

à part un point d'eau où se ravitailler en bidons.

Le nouveau terrain, en friche depuis plusieurs siècles,

P1050429

que je débroussaille entièrement à la main,

pendant que les tracto-pelles massacrent la colline en face

pour y bâtir d'affreux lotissements hors de prix,

n'a pas d'eau, pas d'électricité, et pas d'accès.

Un voisin malveillant, toujours le même, me refuse le passage par la route goudronnée.

Il reste la possibilité de passer par la DFCI en voiture ou camion, et par le chemin vicinal que nous avons dégagé dernièrement lors d'une journée chinoise.

Les conditions sont donc assez sauvages,

P1050219

même si on reste quand même très proche du village:

je préfère prévenir ceux qui voudraient s'inscrire pour ce chantier.

P1040221

D'autre part, ce chantier est déclaré

zone de sensibilité électro-magnétique,

ce qui exclue les portables.

Me contacter (voir contacter l'auteur en bas de la colonne de gauche)

et je vous enverrais les dates et plus d'explications.

Par ailleurs, je remercie vivement

ceux qui envoient leur adhésion à Cheyen,

permettant ainsi à notre mode de vie

une défense de plus en plus efficace.