Anaïs, la première jeune femme que j'ai pu laisser m'approcher après la mort de ma fille, est une jeune nomade saisonnière anthropologue.

Elle a longtemps vécu en camion et vient régulièrement, entre vendanges et ramassages de fraises, abricots et pommes, chercher calme et concentration au camp de yourtes pour rédiger ses mémoires universitaires.

Habituée à de rudes conditions de vie, elle se contente du minimum. Je lui cède la cuisine d'été et les bidons de secours.

Elle se baigne vite fait à la rivière avant de plancher sur son sujet : le nomadisme en camion des jeunes saisonniers. Le soir, elle me raconte les péripéties de son écriture, et me rapporte ses échanges agacés, lors des rassemblements punk, avec « les Vulvettes », jeunes féministes hérissées.

1335198685telo-0042

Elle sombre dans mes bras quand un chagrin d'amour lui brouille le cœur. Elle s'épanche, et mon cœur tangue en voyant au travers d'elle l'enfant, l'innocence en souffrance.

Alors, au moment d'une pause, au milieu des reniflements, du fond de mes années sentimentales cuvées et étuvées, je lui dis: 

thank_you

« OK, il est parti, mais saches bien une chose, Anaïs, c'est que ça ne dépend que de toi. Un homme ne peut résister à une femme qui le veut. Celui-là pas plus qu'un autre. C'est toi qui décides. S'il s'en va, c'est qu'il a compris que ce n'est pas le bon moment, ou pas la bonne personne. Le problème, c'est que tu n'es pas sûre de désirer vraiment cet homme là. Ni aucun homme peut-être tant que tu ne t'es pas affirmée comme femme libre. Sans doute qu'il te faut plus de temps, pour finir ce travail qui est si important pour toi et pour mieux discerner ce que tu veux. Mais lui ou un autre, c'est relatif. L'homme dont tu as besoin, si un jour tu estimes avoir vraiment besoin d'un homme, viendra et restera quand tu seras prête à le recevoir, sans conditions, sans restrictions. Alors, ça ne te prendra pas la tête et tout coulera de source. »

Anaïs sourit, rassérénée. Elle me laisse des cartes,

 une femme c'est

des poèmes et des paroles de chansons sur la table.

Des paroles qui ressemblent tellement à celles de ma fille quand elle grattait sa guitare. 

« Il voudrait la saisir Mais pour quoi lui dire ?

Qu'ils sont pris au piège Qu'il n'y a que deux sièges ? »

Je contemple Anaïs et son acharnement, sa simplicité et sa profondeur exigeante, ses tempes rasées et ses mèches auburn qui brillent en houppette gracieuse au soleil, et je la trouve belle. De plus en plus belle. Mon cœur se serre.

Anaïs m'offre ce qui m'a été volé.

Admirer, sur le visage d'une jeune fille, la maturité manifester la beauté et révéler la femme.

Elle me confie en partant, un sourire radieux aux lèvres :

« Tu sais, j'espère, que tu fais partie de ma famille ».

Mes yeux se brouillent.

Je crois qu'avec tant de larmes de femmes, on pourrait nettoyer le monde

et tout recommencer.

trois roses

 Message d' Anaïs  :

" Chers membres du peuple des yourtes, et autres chercheurs d'ailleurs et d'autrement,


Par le biais de cette page au sein de Yurtao, je vous propose de participer à la lecture de mon récent travail de recherche ethnologique (Master d'anthropologie-ethhnologie spécialité "Dynamique des cultures et des sociétés), sur le thème du "Nomadisme contemporain".

la vie en camion

Ce récit de voyage relate une année passée en fourgon sur les routes de France. J'y tente une interprétation analytique d'un phénomène social émergeant depuis ces cinquante dernières années, en l'explorant par la méthodologie anthropologique.

maison bois sur roue

La première partie de ce projet de recherche (qui se poursuivra en thèse) invite le lecteur à prendre part au quotidien voyageur des nomades contemporains, à découvrir les racines historiques de ce fait social, à en comprendre ses logiques de représentations dans un système socio-économique oppressant.

weird_camper01

Il soulève aussi la question de l'utilité et de la légitimité

des travaux de recherche en sciences sociales

traitant des sociétés alternatives contre-productivistes.

photo_70745669_3

Bien qu'il ne s'agisse pas encore d'un ouvrage abouti mais, plutôt,

d'une des étapes qui y participeront,

changement d'adresse

vous pouvez lire le mémoire en accès libre et gratuit  en cliquant ici :

du_nomadisme_contemporain_en_france__par_Anai_s

 En ouvrage relié, à commander sur le site www.lulu.com, dont le paiement se fait par Carte Bleue uniquement...

Merci de vos retours!

Anaïs.

 chalon-2009_2813

lien vers la vie en camion: 

http://fluctuat.premiere.fr/Societe/News/Vivre-en-voiture-ou-en-camion-une-mode-forcee-aux-USA-3246514

Forums:

http://www.trafic-amenage.com/forum/

http://www.fourgon-nomade.net/

Documentaire de Gabrielle Culand de 52 minutes

generation-route

sorti sur France 2 en 2011.

http://www.dailymotion.com/video/xkub1h_une-generation-sur-la-route_webcam