Appel à occuper le terrain de la ZAD

suite aux expulsions

et à la présence policière massive!

 

solidarite_notre_dame_des_landes

Un beau diaporama des dernières photos prises à Notre Dame des Landes à voir là:

http://yurtao.canalblog.com/albums/zone_a_defendre_a_notre_dame_des_landes/index.html


Voir une vidéo de la résistance contre l'agression policière là :

http://vimeo.com/52063732

 Depuis 2 semaines, des habitantEs de la ZAD et des personnes de tous horizons s’organisent

pour faire face à une imposante opération militaire mise en place pour expulser et détruire maisons et cabanes

en vue de la construction d’un aéroport.

Certaines de ces habitations étaient occupées depuis plusieurs années

par des opposantEs venuEs rejoindre la région pour lutter contre ce projet.

potager en danger

D’autres maisons étaient louées par des personnes contraintes de déménager sous la pression de Vinci.

A partir du 27 octobre, 3 autres maisons seront expulsables "légalement".

Nous invitons donc tout le monde à rejoindre la lutte ce weekend du 27 au 29 et plus,

pour défendre collectivement ces maisons, construire de nouvelles installations,

échanger autour de la lutte, partager un moment convivial.

Comme le montre l’ampleur du mouvement de solidarité à l'œuvre en ce moment,

cette lutte ne concerne pas que les personnes qui perdent leurs maisons ici.

Partout les mêmes politiques et mécanismes d’aménagement et de planification

ont pour but le contrôle et la rentabilisation économique du territoire.

Partout ils rencontrent des résistances.

4424041

Parce que les décideurs et porteurs de ces projets voudraient nous isoler,

nous appelons au contraire à nous rassembler.

Parce qu’ils croient faire taire la résistance en vidant la zone, nous réaffirmons que nous y sommes toujours,

que nous y resterons, que nous sommes chaque jour plus nombreusEs.

Ils peuvent détruire nos maisons, ils ne détruirons pas les liens qui s’y sont créés.

Rdv public à la Vache Rit à partir du vendredi 26/10, 21h et tous les matins à partir de 5h les 27/28/29 et les jours suivants si nécessaire.

Choisissons de nous rassembler!

ensemble à pied d'oeuvre

Pour défendre les dernières maisons encore debout!

Campement contre l’aéroport:

Nombreuses activités divertissantes de plein air Barricades, goûter, cirque, accrobranche

Apporter matériel de couchage, de construction et bonnes chaussures

Soyons nombreux face aux forces de destruction !

La lutte continue à Notre Dame Des Landes!


Le flyer (clik là : SOS3_1) ainsi que l’affiche (clik là: SOS_Affiche) sont à distribuer partout.

gardarem la tierra

 Toutes les infos de la résistance là:

http://zad.nadir.org/

 

 Alors que les affrontements s’intensifient entre forces de l’ordre et résistants au projet d’aéroport, Patrick Warin, énarque et ancien directeur à la Caisse des Dépôts et Consignations, s’indigne. Dans une lettre ouverte à François Hollande, il démontre l’absurdité du projet, que seule une « mégalomanie ridicule » semble justifier. « Ceux de Notre Dame des Landes et ceux du Larzac sont de la même trempe de Français, nous serons des millions à les soutenir pour qu’on les écoute », lance-t-il à son ancien collègue de promo à l’ENA. http://www.bastamag.net/article2751.html

Une vidéo sur les gens calmes de NDDL

http://vimeo.com/52486501#

 

 

Communiqué unitaire:

Expulsions des opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes : Halte à la répression, stop à l’aéroport !

Depuis le 16 octobre, l’agression subie par les habitants de la zone concernée par le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (44), a franchi un nouveau cran.

Parce qu’ils défendaient la préservation des terres agricoles, des écosystèmes, et ont mis en place des modes de vie alternatifs, les habitants de la ZAD (Zone d’aménagement différé renommée Zone A Défendre) et leurs familles ont été chassés de leurs maisons, 15 jours avant le début de la trêve hivernale, et ces maisons détruites, parfois illégalement, par les forces de l’ordre.

Nous condamnons la violence déployée depuis la semaine dernière lors des expulsions par les gendarmes mobiles et CRS envoyés par le gouvernement, qui illustre ainsi une nouvelle fois son soutien à la multinationale Vinci, maîtresse d’œuvre du projet d’aéroport.

Depuis plusieurs années, les habitants, et les paysans de Notre-Dame-des-Landes se battent contre un projet inutile, coûteux, destructeur de la nature et des terres agricoles (1600 hectares de terres agricoles et de bocage prévus pour la construction de l’aéroport, et des milliers d’autres pour les zones commerciales et industrielles sur les 20 kilomètres qui séparent Notre-Dame-Des-Landes de Nantes). Ces terres sont indispensables pour développer une agriculture saine et de proximité, leur destruction est une signe supplémentaire que le capitalisme est un modèle de développement économique irrationnel. Quand toutes les terres agricoles seront construites comment ferons-nous pour nous nourrir, et où ira se nicher la vie végétale et animale ?

Alors que le gouvernement n’a que la réduction des déficits à la bouche, comment peut-il justifier de gaspiller des centaines de millions d’euros, voire plus, pour construire un aéroport dont il n’arrive même pas à démontrer l’utilité sociale et dont le financement va être assuré par un partenariat public privé garantissant un retour sur investissement exorbitant à Vinci?

Depuis l’expulsion, les manifestations de soutiens et les actions entreprises un peu partout en France sont de plus en plus nombreuses et témoignent d’une résistance qui en marche

Nous dénonçons les expulsions et destructions, l’occupation de la zone par les forces de l’ordre, la répression, ainsi que l’acharnement du 1er ministre J.M Ayrault, ancien maire de Nantes, à poursuivre le projet d’aéroport. Nous soutenons les initiatives de soutien à la lutte de Notre-Dame-des-Landes et appelons à rejoindre les comités de solidarité et de résistance pour stopper ce projet.

L’heure est à la convergence de toutes les initiatives pour faire reculer le gouvernement.

Signataires :

Alter Ekolo. Alternative Libertaire, ATTAC, Fédération Anarchiste, Fédération pour une Alternative Sociale et Écologiste, Gauche Anticapitaliste, Ile-de-France Décroissance, Initiative Pour un Autre Monde (IPAM), Les Alternatifs, Les Amis de la Confédération Paysanne, Mouvement des objecteurs de Croissance (le MOC), Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti de Gauche, Parti Pour La Décroissance, Relocalisons, Union Syndicale Solidaires