J'ai témoigné ici de mon cheminement avec la yourte et révélé la dimension holistique, politique et spirituelle, propice à la résilience, d'un mode de vie sobre et engagé.


montage toiles yourte yurtao

J'ai donné envie, par exemple et enthousiasme partagé,

de s'engager dans la voie de la yourte.

yurtao la voie de la yourte

J'ai conseillé les débutants, offert mon soutien technique et juridique, répondu à beaucoup de questions de personnes parcourant ce blog. J'ai collecté, analysé et partagé nombre d'informations sur l'auto-construction,


montage yourte yurtao

le mouvement des yourtes et ses habitants alternatifs.

J'ai traité bien des contentieux et résolu quelques conflits, évitant des procès à pas mal de yourteurs en détresse. J'ai accompagné des accusés dans les tribunaux et fourni à leurs avocats les argumentaires pour défendre et gagner.

J'ai initié, fondé, dirigé et géré une association nationale de yourteurs et sympathisants, Cheyen. J'ai organisé, financé et accueilli des rassemblements d'habitants des yourtes, de porteurs de projets, d'artisans et sympathisants. J'ai formé des yourteurs au juridique encadrant les yourtes, développé une stratégie et une déontologie propre à une association œuvrant avec des données privées et des dossiers confidentiels. J'ai tenu un secrétariat et une permanence téléphonique assidus. J'ai répondu aux visiteurs, aux journalistes, écrit des articles, un livre et accepté les médias dans la mesure du respect d'une certaine réserve.

J'ai affirmé la radicalité écologique et décroissante de ce mode de vie


yourte tente

et développé une éthique et une spiritualité de l'habitat en yourte.

J'ai partagé gratuitement mon travail et mes créations dans la joie, le dévouement, la fraternité.

Tout Agir et tout Être suscitent des états mutants de sympathie et d'antipathie.

Si l'adhésion est confortable, le rejet, quand il ne détruit pas, permet de se remettre en question. Un certain temps pourtant s'avère fécond pour comprendre ce que signifient les oppositions et les obstacles sur une trajectoire, et analyser erreurs, oublis, déviances, manques etc...


yurtao desfois

Une difficulté conséquente s'est manifestée concrètement en Avril 2013, au moment où justement, à bout de souffle, se posait la question soit d'un étayage sérieux de mon travail au sein de l'association soit d'une diminution drastique d'activités. L'expansion de la yourte en France et le succès de Cheyen ont multiplié les sollicitations, débordant mes capacités. Heureusement, mes efforts de transmission et de délégation déployés les derniers mois ont trouvé un débouché inattendu lorsque des membres bouillonnants de l'association ont exprimé le désir fort justifié d'autonomie par rapport à mon impulsion et ma direction. Ce désir manifesté en AG 2013 dans des circonstances brouillonnes a provoqué une division interne et la suspension momentanée de l'association, dans le but d'éviter confrontations et polémiques stériles et dans l'attente du retour au calme nécessaire à une délibération sérieuse.

De ce moment un peu chaotique de transformation, après quelques tumultes sans doute nécessaires, est né dans le petit monde des yourtes,


P1060253

un nouveau Collectif dont les fondateurs sont directement issus de la rupture avec Cheyen.

Ce Collectif propose d'accompagner le mouvement des yourtes dans sa croissance, et de s'impliquer dans le suivi de l'élaboration de la loi Duflot en cours. Bravo! C'est pourquoi, bien que ce collectif semble avoir besoin pour se démarquer de rejeter ses amours antérieurs, je propose aux visiteurs de Yurtao de formuler leurs demandes de renseignements concernant leur habitat en s'adressant
c'est par là

au Collectif Yourte Nature,

qui devrait être en capacité de répondre de mieux en mieux à leurs préoccupations, puisque c'est en forgeant qu'on devient forgeron.

Bien que je ne partage pas ni ne cautionne certaines des orientations de ce Collectif, ni leurs analyses, ni leurs méthodes, je trouve particulièrement utile que le mouvement des yourtes s'enrichisse de structures et regroupements les plus divers, qui témoignent des belles résiliences individuelles et collectives incarnées par le choix d'un habitat modeste et léger.

Je reconnais pour ma part n'avoir aucune qualité pour gérer les conflits inhérents aux groupes d'humains. J'ai appris qu'on ne travaille vraiment bien qu'en étant libre, et suis incapable d'assujettir qui que ce soit. Je présente donc mes excuses à ceux qui ont pu se sentir blessés ou mal pris en compte par ma façon sans doute trop indépendante de réfléchir, d'évoluer et de m'organiser, malgré ma volonté de rassembler et écouter les différentes tendances du mouvement. Mais mon engagement politique proscrit l'agitation activiste et le productivisme, et je comprends fort bien que ma radicalité ne puisse résonner ou correspondre qu'à un petit nombre. Aussi je pense que ce nouveau collectif qui semble se vouloir très combattant (attention à ne pas se tromper de cible!) répond à un besoin d'implications parfaitement légitime. Quand aux erreurs, nous en faisons tous, j'essaye quand à moi de trouver un juste milieu entre le pardon des traîtrises et le respect de l'intégrité de chacun.

Je continuerais à veiller régulièrement et alerter sur les événements concernant le peuple des yourtes, et à élaborer les articulations utiles entre la simplicité volontaire et l'engagement pour la transition sociale, écologique, décroissante, écoféministe et politique d'un monde post-industriel et post-capitaliste.

Mais surtout, je reviens aux fondamentaux de Yurtao, qui n'est pas un service gratuit d'assistance juridique. De plus en plus de personnes adhéraient à l'association Cheyen non dans le but de mutualiser nos efforts ou pour soutenir notre cause, mais pour bénéficier de mon conseil juridique et technique, tel ce yourteur innocent qui m'a lâché un jour en toute bonne foi :

«  Je veux que tu prennes mon dossier en charge car moi je n'ai pas le temps et l'avocat me prend 150 euros le quart d'heure, alors que toi, tu es gratuite... »

Merci à ce brave qui, d'un trait, a su remettre les pendules à l'heure et mes yeux bien en face des trous...

 Alors, même si Yurtao a contribué à créer un début d'histoire et d'identité au peuple des yourtes, ni Cheyen ni Yurtao n'ont jamais eu d'ambition hégémonique !
g

Sans cesse talonnés par l'expansion des marchands, ni l'association ni le blog, tous deux inféodés à la gratuité conviviale mais non à un service obligatoire, n'ont vocation à réunir l'ensemble des composantes du peuple des yourtes.

Yurtao est un blog personnel où s'expriment une vision et des choix de vie différents. Ces choix traduisent une utopie en marche par la pratique d'un art de vivre simple et harmonieux, avec préférence pour la solitude du travail intérieur, l'attention et une forme de lenteur méditative propice à la contemplation.


cabane yurtao

La vie en yourte expérimentée par quelques occidentaux précurseurs depuis presque deux décennies maintenant peut être vécue comme une Voie, un Chemin initiatique vers une réalisation intérieure.


arbrao

Mais ce n'est pas parce qu'on vit dans une yourte

qu'on atteint la tempérance et l'éveil.


illumine yurtao

Si l'on se sert de la yourte comme d'un ballon de foot ou d'un obus pour régler ses comptes, on collabore avec ce système emballé qui ne produit plus que des gadgets sans âme, un avatar qui prospère sur la discorde et la guerre des yourtes, l'exact opposé de la quête du véritable être humain, quête éternelle de paix et de justice.

La yourte est un des chemins, c'est un symbole de ma propre voie, mais d'un symbole, tout le monde peut se saisir, bien que nul ne puisse se l'approprier. Je ne suis pas une spécialiste de la yourte. Un certain dilettantisme compensant l'exigence de profondeur m'a permis de toucher à une large palette de créativité sans jamais revendiquer un savoir exclusif. Tout au plus suis-je une doyenne pratiquante, toujours en cours d'expérimentation.


mettre la main à la pate

Alors, longue vie et bonne chance au Collectif Yourte Nature !

Je précise cependant que ce Collectif indépendant n'est pas héritier de Cheyen.

Les membres de ce Collectif se sont exclus eux-mêmes de l'association Cheyen en détournant l'AG 2013 de ses buts, de son ordre du jour et de sa déontologie. Ceux qui préfèrent s'associer de manière informelle, « collégiale » et non déclarée ont toute liberté de créer leur propre vision, sans nécessairement détruire ou diffamer ce qui existe. Cheyen/Amis de Yurtao est une association de loi 1901, ce qui implique un certain nombre de règles définies par les statuts, délibérés et adoptés par les fondateurs lors de la création. Ces règles n'ayant pu être respectées lors de la dernière AG, les conditions statutaires n'ont pu être réunies, et donc aucune résolution n'a pu être validée par le bureau officiel. Tirant les leçons de cette étape, nous reconnaissons que, pour être fructueuse, bien préparée et se déroulant correctement dans les prescriptions légales, l'AG doit être séparée des événements publics et festifs. Par conséquent, une nouvelle AG de Cheyen, devenue par décision du bureau « Amis de Yurtao », (le changement de nom de l'association proposé par le bureau directeur correspond à un souci de cohérence et de meilleure visibilité ) se tiendra prochainement.

 

Sylvie Barbe, Août 2013.