Ce matin rien n'est plus urgent

Que de contempler le printemps.

vue verte

La buse arrive solitaire de l'orient,

plane en cercles silencieux sur la vallée

entre vert efflorescent et bleu du temps dégagé.

Trois battements d'ailes

pour trois paisibles kilomètres,

petit point noir fondu à l'occident

dans la dentelle effilochée

d'un nuage chevauchant la colline.

Trois minutes de bonheur absolu

pour avoir simplement

lever les yeux en l'air.