J’ai récupéré un pot de terre près des géraniums où je verse mon eau de rinçage, afin de combler un pot de cyclamens délabrés où j’ai remarqué le bourgeonnement de quelques petites feuilles. Ce vieux pot de cyclamens oublié au milieu de mes bouts de bois reçoit l’eau qui rince ma bouche après le lavage de dents. La plante, dés les premiers frimas, n’a pas tardé à en profiter. La sécheresse a été si sévère cette année que j’ai du compter et recycler chaque goutte d’eau. J’ai beaucoup perdu de plantations, pleuré devant la souffrance végétale, et me suis inquiétée de mes amies les bêtes, fort éprouvées par la canicule. Je surveillais la flaque de la sourcette où j’adore contempler les superbes libellules indigènes zébrées de vert fluo qui dansent au raz de l’eau. La Cordulie splendide est une espèce rare, ces adorables bestioles qui méritent bien leur nom m’enchantent, curieuses et espiègles, elles s’amusent à me tourner autour en zigzaguant comme des folles.

La flaque ne s’est pas asséchée et tous les animaux de la forêt allaient s’y désaltérer. Profitant de la calamité naturelle engendrée par le réchauffement climatique, les chasseurs appâtés par un beau rassemblement de gibier en ont profité pour mieux les tirer. Bon, plutôt que de me révolter contre la lâcheté humaine, je préfère sauver ce qui peut l’être avec mes pauvres petits moyens.

Donc j’ai descendu le pot de ma murette et pioché à mains nues dans la terre, pour la transfèrer sur les bébés cyclamens. Au bout de deux poignées, je suis tombée sur une surface bizarre, un peu rugueuse, froide et molle. J’ai découvert un crapaud enterré dans le pot.

crapaud_dans_mon_pot

Je ne sais pas comment cette pauvre bête a escaladé d’abord la murette puis la paroi en plastique du pot, mais ce que je comprends, c’est qu’elle a choisi ce pot inoccupé parce qu’il recevait l’humidité dont sa peau a tant besoin. Effectivement, en versant mon eau de bassine, je rate souvent ma cible de quelques lampées, arrosage qui a fait l’aubaine de mon crapaud. Désolée d’avoir égratigné mon vieux compagnon, je lui ai trouvé un endroit plus tranquille en calant le pot contre une racine et je l’ai arrosé. Puis je l’ai laissé en paix pour qu’il puisse s’enterrer à nouveau. Je l’ai arrosé tous les jours jusqu’à la pluie.

Car enfin la pluie est arrivée.

Je me promenais tranquille et solitaire au bord de la rivière,

toute_seule_dans_l_eau

profitant des lueurs d'automne filtrant dans les feuilles de vigne,

bord_de_rivi_re_cool

à guetter les bois flottés dans les fourrés des rives,

bois_flott_s_dans_les_fourr_s
me laisser surprendre par une compostion minérale sur la berge d'en face, pas encore balayée par le courant,

composition_min_rale

lorsque les premières gouttes sont tombées.

Jaugeant le ciel, j’ai estimé pouvoir flâner et fureter encore un peu, oubliant le temps dans ma quête d’yeux aux fond du bois.

fouillis_de_bois

 Et la pluie s’est densifiée.  Je crapahutais dans les bois accumulés par les crues de l’année dernière, apportant parfois une touche personnelle dans les amas.

boule_dans_les_bois

 J’étais si contente qu’il pleuve enfin que je n’ai pas pris les choses au sérieux jusqu’à ce que je me sente mouillée. Et là, il a suffit que je me penche pour trouver refuge. J’ai découvert un abri providentiel.

entr_e_de_mon_refuge

 J’ai légèrement creusé en enlevant quelques branches et me suis tapie dans une cabane naturelle, entièrement construite de bois flottés charriés par le courant.

ma_cabane_en_bois_flott_

Au sec, j’ai écouté la pluie avec délices.

Partout autour, branches et broussailles emmêlées formaient des amas bloqués dans les arbres, parfois suspendus dans les airs,

fagot_de_bois_flott__perch_

 

nid_construit_par_la_rivi_re

parfois en monceaux juchés sur des entrelacs de racines évidées.

racines_et_bois_flott_

 Mon nid, lui, avait un vrai toit, composé d’une sorte de torchis en décomposition sur un canevas sauvage de bois lisses et tordus, d’un gris argenté mêlé de vieux marrons granuleux. Je me suis mise à détailler le bel enchevêtrement de ma cabane.

Et c’est là que je l’ai vu. D’un coup, elle m’a crevé les yeux.

Elle était totalement imbriquée dans la masse végétale, mais depuis que je cherche les âmes au fond du bois, j’ai appris à entendre les échos des souffles minuscules et détecter les formes cachées d’êtres insolites. Je l’ai doucement extirpé de sa gangue et je l’ai considéré avec admiration. J’ai eu la sensation que cette espèce de souche m’attendait depuis la nuit des temps, qu’elle me voulait autant que je la désirais. Franchement, c’était une vraie rencontre.

La pluie a cessé et je l’ai emmené chez moi. Je lui ai fait sa fête, je l’ai nettoyé, récuré, je lui enfilé une chemise blanche pour la nuit, avant de sortir toutes mes couleurs pour lui confectionner sa nouvelle robe. Le soir, mon crapaud était là, sur mes marches, je ne sais toujours pas comment ce rase motte arrive à escalader mes pots et mes escaliers. Il me regardait de ses yeux glauques, les mêmes que ceux embusqués dans les trous caverneux de la créature que j’allais révéler. Je dis "elle" mais je pourrais aussi bien dire "il", car en fait "il-elle" sont les deux. Un coté mâle et un coté femelle. Un archétype de crapaud à peaufiner. J’ai peins toute une journée, et le lendemain aussi, c’était comme si j’ouvrais un cadeau, ma tête était délicieusement vide et mon cœur totalement enivré de joie.

Et c’est ainsi, dans cette béatitude, que j’ai créé Crapouillette,

crapouillet_cot__male

 la sculpture qui s’est donnée à moi un jour de révélation dans un refuge de bois flottés.

Je l’ai suspendu au milieu de la yourte, elle s’est mise à tourner, me présentant ces multiples facettes

crapouillette_cot__femelle

 et maintenant, j’ai un nouvel être totalement insolite à qui parler. Je crois que Crapouillettte est un peu mon talisman, comme si cette créature sortie des eaux pouvait nous prévenir de ces périodes d'implacable sécheresse qui ravage la forêt.

* Crapouillette est une sculpture en bois sorti des flots de la Cèze. Peinture acrylique vernie. Fleurs de tissu, plumes de coq. Dimension: 32cmX15cm.