Avant que tombent les pluies d'automne,

nous avons ramassé quelques végétaux multicolores

mandala 3mandala 4

pour constituer une matériauthèque de land-art,

mandala 6

feuilles, graines, petits fruits, cailloux, pommes de pins, herbes et bois,

mandala 5

auxquelles nous avons ajouté quelques bricoles récupérées.

Pour féter la pleine lune, nous avons dessiné,

sur une terrasse bien aplanie au milieu de la forêt,

mandala 2

un grand mandala à larges corolles,

mandala 7

afin de remercier la nature pour tout ce qu'elle nous donne encore,

malgré la façon odieuse dont nous la traitons, depuis tant de siécles.

mandala 8

Puis nous avons rempli les pétales des grandes fleurs

mandala 9

en remerciant les végétaux de leur beauté, de leur disponibilité.

mandala 10
Accomplir un mandala est toujours un acte de prière, de recentrage,

qu'on le fasse seul ou collectivement,

mandala 11

un acte de reconnaissance envers la structure du vivant

mandala 12

qui maintient en cohésion toute la diversité du monde.

mandala 13

Avant d'aller griller quelques chataignes dans le tipi bleu,

nous avons entouré le mandala,

en ce beau jour d'automne, de nos bras réunis,

mandala 14

et chanté le son du sacré, AUM.