19 novembre 2018

Comment l'utopie s'effondre dans la boue

Mise au point au sujet du film "Utopie sauvage"  Après avoir refusé toutes sollicitations télévisuelles et médiatiques depuis 2013, j’ai fini par accepter en 2015 qu’un jeune cameraman se disant alternatif et indépendant, Baptiste Henry, capte des images chez moi, sur mon écolieu. Se présentant comme amical et désintéressé, ce jeune homme m’a mis en confiance par un assentiment à mon discours de sensibilisation à la protection de la nature. Très réticente envers une nouvelle intrusion filmique, ambivalente quand à la valeur de... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 09:28 - - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags :

12 novembre 2018

Ce qu'on peut faire de l'agonie

Malgré orages, averses et grands vents, comment ne pas s'immerger dans la forêt quand celle-ci, se dépossédant de sa sève, explose de couleurs splendides? Quand il est vraiment difficile de sortir, alors que j'ai toujours au coeur  la mutation du grand mandala, je couds à l'intérieur la même trame, cette même structure qui m'habite en cette saison et exalte ma création.  Je la suspends dehors au milieu des fougères fléchissantes, et je reprends ma quête des couleurs naturelles, de ce jaune qui me fascine, ... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 19:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 novembre 2018

Mandala de la pleine lune

Avant que tombent les pluies d'automne, nous avons ramassé quelques végétaux multicolores pour constituer une matériauthèque de land-art, feuilles, graines, petits fruits, cailloux, pommes de pins, herbes et bois, auxquelles nous avons ajouté quelques bricoles récupérées. Pour féter la pleine lune, nous avons dessiné, sur une terrasse bien aplanie au milieu de la forêt, un grand mandala à larges corolles, afin de remercier la nature pour tout ce qu'elle nous donne encore, malgré la façon odieuse dont nous la... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 12:44 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,