24 août 2013

"Souffle du rêve": introduction à l'écoféminisme.

  Cette semaine est importante car nous venons de passer le 20 Août, jour triste et solennel : c’est l’ « Earth Overshoot Day », littéralement « le Jour du Dépassement Planétaire ». Cette date symbolique signifie concrètement, qu'entre le 1er janvier et le 20 août 2013, l'humanité a consommé toutes les ressources naturelles que la terre pouvait produire en un an. Nous entrons désormais en déficit écologique. En seulement 8 mois les habitants de la planète ont épuisé les ressources que celle-ci est capable de produire en 1... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 10:56 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :

21 mai 2013

SORTIR DE LA ZONE!

P'tit slam dédié aux filles des yourtes.   J' sais pas pourquoi on se tamponne Comme des requins dans un bassin, Comme des crétins dans un ramequin, Il faut qu'on sorte de la zone !   C'est le printemps dans le jardin ! Y a plein de ramures qui bourgeonnent Et plein de fraisiers qui drageonnent ! Les germes percent leurs écrins,   Et toutes les fleurs se téléphonent ! Les champs et les près se ballonnent,  Les humains fâchés se pardonnent, Et les vagins s'décongestionnent.    ... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 08:21 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 juin 2012

Qu'est ce que l'écoféminisme?

Petit discours d'ouverture à la réunion publique MOC/NPA avant le premier tour des législatives 2012. C'est Françoise d'Eaubonne qui a inventé le terme « écoféminisme » en 1974, dans son ouvrage les « Femmes avant le patriarcat » où elle dénonce le refoulement de la société matriarcale originelle par le « phallocratisme ». Le patriarcat est une idéologie qui déclare l'homme supérieur à l'animal, libre de tout déterminisme, maitre de l'univers. C'est la grande illusion prométhéenne peuplée de mythes... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 09:32 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
02 mai 2012

Anaïs et le nomadisme contemporain

  Anaïs, la première jeune femme que j'ai pu laisser m'approcher après la mort de ma fille, est une jeune nomade saisonnière anthropologue. Elle a longtemps vécu en camion et vient régulièrement, entre vendanges et ramassages de fraises, abricots et pommes, chercher calme et concentration au camp de yourtes pour rédiger ses mémoires universitaires. Habituée à de rudes conditions de vie, elle se contente du minimum. Je lui cède la cuisine d'été et les bidons de secours. Elle se baigne vite fait à la rivière avant de plancher... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 17:13 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
08 mars 2012

Journée des femmes: la grève des ventres.

Une yourte à soi.   Jamais il n'y a eu autant d'économistes, de banquiers, d'experts financiers, et jamais autant de pauvres, de plus en plus pauvres. Jamais autant de lois pour protéger la liberté et jamais autant de psychopathes et de pédophiles au pouvoir. Jamais notre progéniture n'a été tant comblée, et jamais autant de kalachnikovs et d'engins de guerre n'ont été fabriqués à la seconde dans autant d'usines d'armes. Jamais autant de quantité de blé, de riz, de soja et jamais autant d'enfants en train... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 13:19 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
11 janvier 2012

De la gratuité en écoféminisme.

Parce que longtemps les « héros » nous ont ingurgité que la pauvreté et l'infériorité proviennent de « différences naturelles », les femmes ont intériorisé le statut dégradant de « la différence ». De même que les noirs, les Indiens, les indigènes, ont été relégués pendant des siècles au rang de sous-hommes si ce n'est d'animaux, les femmes, gangrenées par la hiérarchisation péjorative des valeurs masculines, ont fini par confondre « différence» objective avec infériorité subjective. Le... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 09:51 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

29 décembre 2011

La prédation, c'est le viol.

« A qui appartiendra le futur ? Aux femmes et aux enfants qui luttent pour la survie et la sécurité de l'environnement ? Ou à ceux qui traitent femmes, enfants et environnement comme du jetable et du superflu ? » Vandana Shiva et Maria Mies. « Ecoféminisme. »   On peut choisir d'être célibataire, mais pas de refuser l'altérité des sexes. Si les femmes et les hommes existent ensemble sur une trajectoire commune, ils sont pourtant intrinsèquement différents, quoiqu'en disent,... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 08:33 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
05 août 2010

Body Guard: des barbouzes de choc!

Pour la sécurité du pays, mes publications, installations et déplacements sont depuis belle lurette l'objet d'attentions particulières et de suivis minutieux de la part du Ministère de l'Intérieur et de ses Renseignements Généraux. Le ministère oscille entre l'acceptation, comme le clament mes fans, du fait évident que mes actions sont parfaitement innocentes et d'intérêt public, et le renforcement de ses positions suspicieuses. Je n'ai pas dit « paranoïaques ». Hésitant entre mon statut de star et de meneuse subversive, il a... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 14:43 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
06 avril 2010

Myriam, la pionnière des yourtes en France

L'histoire de Myriam s'origine dans les années 70/75, quand beaucoup de communautés prônant le retour à la terre émergent dans le paysage rural, en particulier. à quelques encablures des Cevennes, entre Clermont l'Hérault et  Lodève, région qui verra naitre la vocation de la première constructrice de yourtes en France. Dans les années quatre-vingt, la majorité de ces communautés finissent par éclater et se dissoudre, leurs membres rejoignant souvent le milieu urbain. Dans cette décennie, le mouvement communautaire... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 09:54 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
17 février 2010

Nous ne sommes pas voilées mais le 8 Mars si.

Je me souviens d'une manifestation il y a quelques années à Paris, une manifestation féministe où en battant le pavé, je tenais une grande banderole qui traversait le boulevard de la République, avec des copines passablement hystériques qui hurlaient contre le voile. J'étais au bout du bandeau, au bord du trottoir, et des journalistes brandissaient leurs micros. L'un d'eux m'a crié: « Vous êtes pour ou contre le voile?!» Je lui ai répondu sans réfléchir, mais très lentement, d'une voix très posée: « Je suis pour la liberté.» ... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 11:44 - - Commentaires [22] - Permalien [#]