04 mai 2010

S'expulser en dansant: l'arrivée de Sylvana

Partir de rien, écouter qui est là. Grimper vers les oiseaux, surfer sur nombrils de Vénus. Quérir aux occupants naturels une petite aire d'atterrissage,   attendre doucement. Permission acquise, l'étoile peut débarquer, déployer ses rayons.   La haut sur la colline, ils sont venus nombreux aider à monter l'ermitage de toile, le rêve d'une vie. La haut sur la restanque perchée, ils ont amené leurs bras, leurs rires, leur amitié, pour que l'aventure continue. De cercles en cercles, ... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 14:30 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 août 2009

La semence des cieux

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Je l'ai attendu toute la journée. J'ai langui, vraiment langui, j'ai envoyé des prières, des injonctions, des prévisions, des supplications, mais je crois qu'il aime me faire languir. Je sais qu'il ne m'écoute pas, qu'il ne fait que ce qu'il veut. Que c'est à moi de le comprendre et de m'adapter. Je le sais, il est imprévisible, capricieux, et sa souveraineté pourrait m'insupporter, mais il a ses propres raisons, ses façons à... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 10:51 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
26 juin 2009

ma barque, ma yourte

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Être là, dans la yourte, à chaque instant, à contempler, du matin au soir, la circulation limpide et chatoyante de la lumière, être là, à s'enfoncer corps et âme dans le chromatisme que chaque élévation du soleil dessine dans le cercle de la yourte, être là, lentement sur l'onde, réparant mes filets en traversant la vie sur la barque du jour, être là, irradiée, du levant au couchant, par l'astre... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 10:30 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
11 juin 2009

Echos de la voie de la yourte

<!-- @page { margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Quand je vous parle, vous que je ne connais pas, je m'adresse à ce quelque chose de loin qui est en arrière de chacun, d'où résonne sur les artères de l'esprit, ce plus profond que soi qui, comme racines de fougères ou bambous, mène une vie obscure, nourricière et vitale. Somme de palpitations collectives en sourdine, vos échos ont trouvé en moi une ancre sous marine, cet espoir commun de vivre enfin... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 10:31 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
27 mars 2009

Yourte éternelle et immortelle.

La yourte n'est pas un habitat éphémère. C'est au contraire un habitat extraordinairement durable. La yourte a traversé les siècles mieux que les châteaux forts qui se sont écroulés et dont pour la plupart il ne reste que des ruines. La yourte, elle, est toujours aussi vivante, permanente, inchangée et sans accrocs. Elle ne s'est jamais effondrée, n'a jamais été reléguée complètement par l'humain ou l'histoire. Elle est en train justement de connaître un regain de vitalité sociale et culturelle qu'aucune... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 09:00 - - Commentaires [38] - Permalien [#]
21 mars 2009

La lumière du dedans

Chaque fois qu'on me menaçait, qu'on me dénonçait: « Elle habite dans une yourte, elle a pas de baignoire, elle est insalubre, elle est dangereuse, elle est instable, elle est folle.... », je savais que si je les écoutais, je perdrais le sens de ma vie. J'ai appris à n'écouter que la voix du dedans. Qui depuis longtemps enflait comme une clameur. Amoureuse transie et exaltée de la lumière si belle, si limpide et si chantante qui traverse la yourte de l'aurore au soir, j'y puise mes ravissements et ma gratitude. C'est... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 05:07 - - Commentaires [89] - Permalien [#]
Tags :

09 janvier 2009

Yourtes sous la neige

Dur dur l'hiver cette année! Comme on se sent petit dans le grand froid! Moins douze il y a quelques jours, tout figé sur place.... Laisser tuer l'ancien.... Quelques efforts pour voir la vie en rose, malgré l'hiver, malgré la guerre contre les pauvres. Quelqu'un s'est exclamé un jour lorsqu'il a appris que je rêvais toujours en couleur que seuls les drogués, les alcooliques et les fous pouvaient rêver ainsi! Lui qui ne rêvait qu'en noir et blanc, il... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 10:36 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
28 octobre 2008

celui qui est tout en bas

Un petit cadeau offert par Julos Nous sommes 6 milliards tout en bas maraboutés au nom de quoi? Au nom du pèse, au nom du fisc et du sacro-saint bénéfice. Mineurs et majeurs détournés par des bonimenteurs roués qui veulent que nous marchions au pas et dans les souliers de leur choix . C'est celui qui est tout en bas qu'est bien plus fort qu'il ne croît, si nous le voulons, toi et moi, le cauchemar s'arrêtera. Six milliards de petits regardants peuvent devenir acteurs puissants, ... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 07:09 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
14 octobre 2008

Dernier automne

Se lever le matin comme si c'était son dernier jour, accueillir le soleil qui pointe dans la yourte comme si la lumière n'avait jamais existé, ouvrir les yeux sur la dernière saison, la dernière sève, comme si le temps, l'insaisissable, butait enfin sur sa fin. Comme si la roue crevée du vélo tournant en l'air, la tête dans le fossé, il ne reste qu'à se relever, se remettre doucement à marcher, et  rentrer dans le bois afin d'écouter pour la première fois l'alouette chanter. ... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 06:38 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
24 juillet 2008

Réaliser ses rêves

Un jour, je me suis mariée, un jour j'ai divorcé. Mais toujours j'ai eu des rêves. Je me suis mariée avec un qui promettait d'en réaliser, et finalement il a bien fallu faire avec les contingences. Quand au bout de quelques rétrograduations d'utopie, nous avons acquis un vieux mas cevenol, j'ai vite su que ce que j'aimais dans cette maison à refaire, c'était son jardin et sa forêt sauvages. Mon mari s'est mis à déplaçer des monceaux de shistes carrés et anguleux, moi aussi, mais ce n'était... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 07:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]