20 mai 2007

cela me vit

Aujourd'hui, un petit oiseau a confondu mon pied, momentanement levé au bout de ma jambe, avec une branche, quel honneur! « C'est comme si la direction des affaires vitales était passée à une place centrale invisible... Le « je vis » subjectif devient un « cela me vit » C.G.Jung. « Commentaire sur le mystère de la fleur d'or. »
Posté par barbesse à 18:26 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 mai 2007

la magnificence d'une journée

« Libérer l'énergie de la tache de maintenir l'idée illusoire de notre grandeur, l'utiliser pour jeter un coup d'oeil sur la magnificence de l'univers. » Don Juan à Carlos Castaneda. Le paradis sous la yourte. Tout est vert, tout bourgeonne. L'herbe pousse plus vite que je ne peux la maitriser. J'observe la fertilité, le foisonnement de ce qui pousse, dégage un peu de place aux plantes que je préferre, comme les molènes qui vont s'ouvrir le mois prochain, à deux métres de haut, ... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 16:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
09 mai 2007

le repos de la guerrière

Voyage en Akoustik printanière. cette embarcation n'a rien à voir avec un yatch à 100 000Euros la journée: elle est totalement libre et gratuite. Chant du coq. Roucoulement répétitif des tourterelles. Claquements d'ailes, envols. Camion des éboueurs commençant leur tournée dans la vallée. Envolée de l'angélus sonné par les cloches de l'église du village. Caquètements des poules d'à coté, grincements des oies. Un peu de vent, carillon de mon entrée, morceaux de fonte et d'acier qui... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 11:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 mars 2007

ce qu'on veut voir exister

Auteur : Grite Lammane."Les réfractaires ont toujours su s’approprier les espaces périphériques délaissés par la culture dominante pour nourrir leur insoumission et fabriquer leurs vies. Aujourd’hui, en réaction à l’instabilité des revenus, à l’augmentation du prix des logements, à la surconsommation, à la pollution… nous sommes de plus en plus nombreux à prendre le maquis. Les cabanes, les squats, les yourtes, les tipis, les zomes, poussent comme des champignons ces derniers temps. Comme... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 10:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 février 2007

noisetier accoustique

Les premières nuits ou j'ai dormi sur le terrain ou j'ai installé ma yourte il y a deux ans, j'entendais, surtout quand la lune était ronde, des craquements bizarres qu'au début je n'arrivais pas identifier. L'ouie est une fonction primordiale qu'on redecouvre en vivant dans la nature, car les animaux, furtifs, se signalent rarement de visu, toujours à l'improviste, et fuient le regard humain qu'ils savent instinctivement dangereux. Sous une yourte, la membrane des murs, malgré le nombre de couches... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 10:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 janvier 2007

culture de récup

Cependant, je n’ai pas cherché à imiter la yourte mongole, ni à copier une culture qui n’est pas la mienne. Je me suis inspirée de sa structure archétypique et j’ai laissé ma propre culture se débrouiller sur ce canevas intemporel. Ma culture s’accomplissant dans la récupération des rebuts, des rejets, l’improvisation issue du dépouillement, le côtoiement et l’expérience de l’exclusion, le dégoût des gadgets, le regard qui plonge sous les fermentations pour y débusquer le... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 10:50 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

24 janvier 2007

coup de foudre

Quand je suis rentrée pour la première fois dans une yourte, aprés avoir dénicher la pionnière des femmes Francaises produisant des yourtes, qui logeait à seulement quelques encablures de chez moi, j'ai eu un coup de foudre, ce genre de certitude sans ombres qu'apporte la confirmation d'une rencontre necessaire. Un saisissement de toute ma personne, une reddition totale de tous mes modéles antécédents. Pourtant, cette yourte était mal en point, trempée, abimée, non habitée, ce qui peut... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 11:13 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
23 janvier 2007

résistez aux marchands

La yourte est un objet d'art populaire   dans lequel les humains sont invités        à cohabiter avec l'Esprit. Résistez aux marchands du temple!!!
Posté par barbesse à 10:54 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 janvier 2007

vaisseau léger

    La force de ces cavaliers du vent provenait de leurs capacités innées à chevaucher jour et nuit sur leurs montures, à leur frugalité, leur rapidité, la légèreté de leurs campements : en somme à leurs inégalables facultés ascétiques issues de la rudesse exigeante du désert et des extrêmes climatiques.         Depuis des millénaires, leur habitation ambulante, simple et sobre, en harmonie avec les esprits de la nature, reliant le ciel et la terre, les tribus et les générations, posée... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 20:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 janvier 2007

parmi les peuples

J’ai cherché parmi les peuples de la terre ceux qui, du vide et du dépassement de soi sur un milieu inculte, avaient inventé un abri qui ressemble à celui de mon désir. J’ai trouvé la yourte des Mongols, ce peuple des steppes orientales, pour qui l’espace infini tient lieu de grand chamane.   La Mongolie retient les mémoires par la figure de son grand unificateur, Gengis Khan, qui, au treizième siècle, envahit avec ses hordes de cavaliers la Chine, la Russie, et jusqu’à l’Europe, ... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 10:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]