04 novembre 2007

Visites au Camp de yourtes

  Beaucoup de visiteurs ces temps-ci au Camp de yourtes! Je suis fatiguée. Ils me réveillent toutes les nuits entre 3 et 4 heures. Je me lève, je sors. Je ne les ai pas invité, mais ils sont venus en famille, avec toute la marmaille. Impossible de refuser. Je m'approche pour les dévisager, faire connaissance. Je les flashe pour la photo de famille, ils ne lèvent même pas la tête. Ils me badent, ils font comme chez eux, sauf que leur hypnose, ce sont mes tulipes. L'aprés-midi depuis quelques jours, je prends... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 19:44 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

01 novembre 2007

Yourtes en Cévennes

  Situé aux confins de trois départements, le Gard, la Lozère et l'Ardéche, le Camp de yourtes se trouve sur le sentier de grande randonnée 44A, qui vient des Vans et remonte à Malons, où il rejoint le GR44 qui continue jusqu'au pied du mont Lozère, jusqu' à Villefort. Ma première yourte a été montée il y a dix ans devant le château de Theyrargues, situé plus à l'Est vers la vallée du Rhone. La deuxième, où j'ai habité plus de quatre ans à flanc de colline au milieu des chènes verts, faisait vis à vis au... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 18:46 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
25 octobre 2007

Dialogue avec une jeune personne au Cantoyourte

  Pourquoi y a t'il tant de jeunes comme moi tentés par le suicide, ou qui deviennent fous? Parce que l'avenir qu'on leur propose est noir, une impasse. Quel avenir? Celui que les hommes ont gâché. Quels hommes? Ceux qui gouvernent, tous les hommes qui imposent leur loi arbitraire à un adulte plus faible. Comment ont-ils tout saccagé? En gouvernant comme des prédateurs, c'est à dire en ne gouvernant pas, en pillant. N'y a t'il pas d'autres gouvernements pour les remplaçer? Les femmes. Ou sont les femmes? ... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 09:25 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
23 octobre 2007

hermétisme en cevennes minières

La première nuit où j'ai dormi dans la yourte Shamatha, voici ce que j'ai vu: Un homme fort s'est retiré seul dans une région inhospitalière. C'est un artiste, le roi lui a confié la mission spéciale d'extraire la quintessence d'une colline inculte où personne ne veut aller. Il est totalement autonome, car ce qu'il fait, personne d'autre ne le veut, le roi le sait bien. Mais le roi ne peut se passer de cet homme qui lui apporte les bases indispensables avec lesquelles il construit... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 10:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 octobre 2007

automne au Cantoyourte

Merci pour le soleil qui se lève entre les vignes rouges, merci pour le soleil qui se couche sur les treilles en feu, merci pour la frélitude de mes moyens qui rend plus forte l'empreinte des jours, pour la lumière captée dans mon coeur qui fera chanter la yourte sous les bourrasques, quand s'en vont les feuilles avec le jour, dérivant sur la rivière, lumière oblique captée avec passion quand je me demande, encore et encore, à quoi sert toute cette beauté, sinon à... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 18:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 octobre 2007

durable ou décroissant

Politiques de croissance Politiques de développement durable Politiques de décroissance Consommer des voitures pour donner du travail à l'industrie automobile Subventionner des pots catalytiques, recycler un peu les déchets de la production automobiles (15 tonnes par voiture) Favoriser les transports en commun. Et les plans de partage des véhicules (covoiturage, copropriété des voitures) Construire des routes pour donner du travail aux entreprises de travaux publics Favoriser le ferroutage (pour pouvoir... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 21:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

10 octobre 2007

tant de beauté

L'été se termine dans la douceur, le soleil commence à se liquéfier. Les petits fruits et les feuilles rentrent en agonie, s' asséchent en remballant sucs et sèves, parsemant les abords de la rivière de couleurs flamboyantes. L'eau glisse tranquillement entre les berges qui se dénudent, transportant les fragiles et éphémères esquifs bigarrés de l'automne. C'est l'heure de poser son parachute, rabattre son parasol, de fermer son coffre et remballer son... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 19:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 octobre 2007

bienvenue sous la yourte

Inauguration de Shamatha* J'ai préparé un petit plancher devant la yourte, ainsi que des tapis, pour accueillir les quelques dizaines de paires de chaussures attendues pour la soirée d'inauguration de la yourte Shamatha, baché et nappé les tables pour les liqueurs, jus, fruits et petits plats exhumés des besaces, et même monté une petite tente de secours, aprés une pluie diluvienne d'automne, pour abriter pénates et paniers. Hier soir, alors que nous fêtions tranquillement, en... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 20:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
03 octobre 2007

soleil de tente

Qui peut empècher les toits de s'égoutter quand il gèle? Qui peut tenir le vent dans la paume de sa main? Celui qui garde le controle de ses sens peut, dans l'obscurité, se saisir du soleil. "Cesser toute recherche extérieure. Aucune route ne mène au soi, Il n'y a rien à trouver au dehors. Tout le divin que nous cherchons est en nous. Réaliser cela, c'est trouver la liberté." Daniel Odier
Posté par barbesse à 20:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 septembre 2007

eménagement

Le plaisir d'aménager la maison de ses rêves qu'on a soi-même construite, à quoi peut-on le comparer? Seulement au plaisir d'être soi, enfin trouvé, aprés une quête longue et tortueuse. Le plaisir de se sentir à sa juste place et, de là, pouvoir mettre en oeuvre les dernières choses importantes qu'il est besoin d'accomplir avant de partir pour de bon. Le plaisir de la liberté, celle pour laquelle on se bat, qui contient l'arc en ciel de toutes les saveurs de la vie. Le plaisir... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 20:42 - - Commentaires [4] - Permalien [#]