20 mars 2011

La grâce

Le jour se lève doucement sur la yourte, les murmures de la nuit s'estompent, j'entends déjà dans la vallée le camion poubelle commencer sa tournée. Les rayons de lumière du nouveau jour, qui filtrent doucement aux carreaux de dentelle, me réveillent comme les baisers d'un amant. J'écoute, à l'orée du rêve, mon cœur en train de s'écarter, en larges coulées rondes, à la rencontre solaire. Le voilà, l'Absolu, comblant creux et vides, détapissant ombres et nœuds, abolissant l'angoisse. Le voilà, Souverain... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 10:02 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

09 janvier 2010

Vision sous la yourte

Un jour, la sensation extraordinaire d'appartenir à quelqu'un d'immense dans le ciel. Je regarde, du giron céleste, la terre si petite dans le cosmos. Et la joie monte. Comme une marée, un lait qui bout, déborde. Mon cœur s'ouvre, et tout à coup, là toute seule dans la yourte, je comprend ce qui se passe. Je ne suis pas seule, quelqu'un est vivant, installé là, en train d'être. Quelqu'un de palpable qui respire, au milieu de la yourte. Mon souffle se suspend, et j'écoute, saisie, les vibrations de la Vie. Elle est là,... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 17:33 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,
30 octobre 2009

Allégresse au palais de la reine.

« Ce n'est plus une exploration dans un but d'accumulation, mais véritablement un état d'admiration. Cette admiration de la sensibilité et des impensables possibilités sensorielles va peu à peu laisser la place à une admiration sans objet. Vous oubliez ce que vous admirez. Plus de place pour un admirateur.La lumière de l'admiration brule toute forme. Nous ne sommes que cela. » Eric Baret. « Le seul désir" » Vieil homme qui tâtonne de sa canne dans les feuilles mortes, femme un panier au bras franchissant le ruisseau pour... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 11:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
21 mars 2009

La lumière du dedans

Chaque fois qu'on me menaçait, qu'on me dénonçait: « Elle habite dans une yourte, elle a pas de baignoire, elle est insalubre, elle est dangereuse, elle est instable, elle est folle.... », je savais que si je les écoutais, je perdrais le sens de ma vie. J'ai appris à n'écouter que la voix du dedans. Qui depuis longtemps enflait comme une clameur. Amoureuse transie et exaltée de la lumière si belle, si limpide et si chantante qui traverse la yourte de l'aurore au soir, j'y puise mes ravissements et ma gratitude. C'est... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 05:07 - - Commentaires [89] - Permalien [#]
Tags :
22 mars 2008

Ode à l'époux du dedans

  Quand je suis seule, enfin tu es là, car je ne suis seule que pour être avec toi. Toi qui fais battre mon coeur, Toi qui m'a tout donné. Quand je suis seule, quand cesse l'agitation et la confusion, je te trouves, au milieu de moi, limpide, dans la lumière du coeur. Maintenant que j'ai déserté les endroits bruyants et bagarreurs, je cours au refuge de tes bras immenses, déployés dans l'envergure minuscule de ma vie. Enfin libre des dépêches du monde, j'offre aux violons de l'esprit les cordes de mon âme,... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 09:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,