05 janvier 2014

Le film réalisé par Florence " Vivre en Yourte, un chemin de liberté"

Voici un documentaire sensible réalisé par une journaliste radio, Florence Matton, qui s'interresse aux chemins de vie de femmes témoignant du sens de leur expérience.  Pour voir ce film, aller sur le site de Florence, "Voix contre oreille", dans la rubrique "Documentaires", en clikant sur le lien suivant : http://www.voix-contre-oreille.fr/ ou là directement sur youtube: http://www.youtube.com/watch?v=djZm7gDd_WI
Posté par barbesse à 17:44 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

04 décembre 2013

Mandala socle

C'est l'emplacement d'une yourte. Une yourte qui attend, blottie au sein d'une autre yourte, le jour de sa nouvelle naissance. Maintenant, je prends le temps. L'urgence a été vaincue. Ce n'est plus comme quand je suis arrivée sur ce terrain et qu'en un mois, à la main, avec juste une petite bêche, j'ai aplani une faïsse impraticable afin d'y poser la petite yourte pionnière. Je décaissais la terre en amont et la jetais au bord de la restanque pour combler la pente. La première couche de terre noire et molle, humus mélangé de... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 11:02 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
02 février 2013

Radeau intérieur

  Un long temps dans le lit serré contre la roche, je savoure la chaleur sous les draps, m'étonnant de ne pas exhaler d'haleine fumante dans l'air matinal. Hier, une neige verglacée a répandu sur terre et goudron une pellicule éphémère d'un blanc pas franc, juste assez pour projeter le véhicule de mon voisin dans le fossé d'un virage en pente. Puis il a plu, d'une pluie dure lestée de cristaux déliquescents, martelée d'un ciel bas, uniformément gris. Ça et là sur les hauteurs, des nuages de vapeur grise plombaient la forêt.... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 16:26 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :
18 décembre 2012

Lucidité minérale

C'est dur, aiguisé, inexorable, mais néanmoins sans douleur. Ce n'est pas jouissif non plus, à cause de l'absence d'émotion, d'excitation, de processus. Ce quelque chose de dardé n'a aucune intention, aucune direction, ni vers la vie, ni vers la mort. Une présence lustrale est installée sur mon front, massive, impalpable, incontournable, totalement désincarnée. Sans substance, et pourtant impérieusement manifeste. Une sorte de pierre sans masse et sans poids, opaque et lumineuse, mate et transparente, légère et ramassée. Sa... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 16:41 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
07 décembre 2012

Ailes en elle

  J'ignore où logent les petites mésanges qui virevoltent autour de ma grotte, mais je sais maintenant qu'elles me reconnaissent, qu'elles se sont habituées à moi, qui gite en souplesse, au milieu des fougères vieilles de trois-cent-quatre-vingt millions d'années, de la yourte au jardin, du jardin à la cabane et de la cabane à la falaise, évitant les pierres bancales pour ne pas déranger leur étourdissant ballet. Quand je goberge, binocles au nez et livre au creux des paumes, elles en profitent pour se tortiller... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 15:06 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
26 juin 2011

Emission France Culture sur les yourtes

L'excellent magazine de l'environnement de Ruth Stagassy, "TERRE à TERRE", qui est diffusé tous les Samedi matins de 7Heures à 8 Heures sur France Culture, a eu pour thème, le 25 Juin 2011, "L'habitat alternatif et écologique: les yourtes". On peut écouter cette heure d'émission avec l'interview de Sylvie Barbe et la télécharger sur le site des archives non-officelles de France Culture, dont le lien suit . PS: l'émission a été enregistrée avant le rejet de 32 ter A par le conseil constitutionnel et avant la... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 17:38 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

20 mars 2011

La grâce

Le jour se lève doucement sur la yourte, les murmures de la nuit s'estompent, j'entends déjà dans la vallée le camion poubelle commencer sa tournée. Les rayons de lumière du nouveau jour, qui filtrent doucement aux carreaux de dentelle, me réveillent comme les baisers d'un amant. J'écoute, à l'orée du rêve, mon cœur en train de s'écarter, en larges coulées rondes, à la rencontre solaire. Le voilà, l'Absolu, comblant creux et vides, détapissant ombres et nœuds, abolissant l'angoisse. Le voilà, Souverain... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 10:02 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,
05 novembre 2010

Du TAO de l'amour.

Les filles, elles veulent toutes un mec super. Pas moi. Elles veulent ceci, cela, et elles envoient leur commande. Pas moi. Elles reçoivent leur colis et après elles font des histoires, des réclamations, et ça n'en finit pas. Moi, je veux pas de mec, encore moins un mec super, j'en ai fini avec les histoires de garantie et de service après-vente. Je le veux pas, mon mec, ni beau, ni bon, ni gentil, ni intelligent, ni riche, ni célèbre, surtout pas performant, pas du tout compétent, pas séduisant, pas savant ni... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 09:13 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : ,
09 janvier 2010

Vision sous la yourte

Un jour, la sensation extraordinaire d'appartenir à quelqu'un d'immense dans le ciel. Je regarde, du giron céleste, la terre si petite dans le cosmos. Et la joie monte. Comme une marée, un lait qui bout, déborde. Mon cœur s'ouvre, et tout à coup, là toute seule dans la yourte, je comprend ce qui se passe. Je ne suis pas seule, quelqu'un est vivant, installé là, en train d'être. Quelqu'un de palpable qui respire, au milieu de la yourte. Mon souffle se suspend, et j'écoute, saisie, les vibrations de la Vie. Elle est là,... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 17:33 - - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,
22 mars 2008

Ode à l'époux du dedans

  Quand je suis seule, enfin tu es là, car je ne suis seule que pour être avec toi. Toi qui fais battre mon coeur, Toi qui m'a tout donné. Quand je suis seule, quand cesse l'agitation et la confusion, je te trouves, au milieu de moi, limpide, dans la lumière du coeur. Maintenant que j'ai déserté les endroits bruyants et bagarreurs, je cours au refuge de tes bras immenses, déployés dans l'envergure minuscule de ma vie. Enfin libre des dépêches du monde, j'offre aux violons de l'esprit les cordes de mon âme,... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 09:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,