14 août 2015

Un peu du Souffle

En vrac, quelques images du Souffle du rêve, le festival autogéré le moins cher de France. Aucune subvention, seulement la bonne volonté de chacun. Cette convergence d'énergies, cette vie collective en plein air ne peut fonctionner que parce que tout le monde met la main à la pâte, telles ces équipes tournantes volontaires aux latrines sèches.   Bravo aux initiateurs et organisateurs de cette convergence, qui ont le courage d'y croire et de tout donner pour tous.... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 14:24 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

17 juillet 2015

Fabriquer un auvent végétal

Coup de coeur pour une restanque écroulée, embroussaillée sous les bruyères arborescentes, à flanc de colline. Je bataille contre les ronces et les salsepareilles pour dégager une aire que j'aplanis à la petite pioche. Un jeune pin bizarement courbé mais bien vivant se présente comme une arche que j'utilise pour poser une traverse de chataigner. Rien de droit dans tout ça, rien de tracé, rien de prévu, juste une improvisation avec mes gants de travail, un sécateur et une petite scie. Je taille dans les bruyères en sacrifiant les... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 00:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 juin 2015

Orbe sous la hutte

Au petit matin, j'ai pris une photo de la cabane végétale que je viens de retaper pour acceuillir le pipi des filles qui vont bientôt arriver. Je la consolide et la ragaillardis en entrelacant des résidus de débroussaillage dans le gentil arbousier qui pousse dans une murette de la falaise. Je travaille tôt avant que la chaleur fonde sur le camp et tétanise humains et végétation. Quand j'ai visionné mes photos dans la pénombre de la yourte, j'ai vu que la cabane était occupée par une orbe. Une belle orbe laiteuse. Les... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 16:38 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
25 mai 2015

Yourtes sous les étoiles

Tous les soirs, je m'assois devant la yourte sur mon vétuste petit fauteuil en rotin que j'ai du retresser et sangler plusieurs fois avec des chutes de store entrecroisées, tous les soirs d'hiver ou d'été, par moins cinq ou par trente, au crépuscule ou à minuit, j'honore mon rendez-vous sacré avec le ciel. Soulagée de mes lourds paniers et godillots, agitation, soucis et préoccupations, j'oublie d'un coup, comme une amoureuse ravie de retrouver son amant après une journée bien remplie, tout ce que les charges du jour ont... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 17:07 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
01 avril 2015

Comment Besseges investit dans le septième continent

Après les dégâts des tempêtes de l'automne, se promener le long des berges ravagées de la rivière réserve bien des surprises : partout des amas de bois flottés aux formes fantastiques stationnent en équilibre précaire sur d'improbables suspensions. La Cèze est montée très haut, charriant et déracinant des monstres apparemment ancrés solidement depuis des décennies, arrachant des montagnes de plantes et d'arbustes et les culbutant au gré du courant dans les près et jardins alentours. Échafaudages... [Lire la suite]
13 février 2015

Du bois pour mon feu

En ce froid matin de Février, j'aperçois de mon lit, à travers le carreau sous la sortie du tuyau d'évacuation, la boule rouge du soleil surgir sur la colline et embraser les pins. Aussitôt une immense gratitude lève en mon cœur et l'incendie du jour se répand dans mes membres. Vite debout dans la yourte glacée percée d'un jet radieux, je rentre une poignée d'aiguilles de pin dans le petit poêle, rajoute des brindilles, des rameaux, puis des branches de différents calibres, précieux petit bois ramassé par temps sec, trié par... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 10:55 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

03 février 2015

Sacré Wigwam

Il y a en moi un endroit, derrière, où habite en permanence quelque chose de limpide qui se moque d'être aimé ou admiré. Sur le devant, là où se déroule le bal des apparences, là où je m'identifie avec mes actes et mes perceptions, j'attends toujours de la reconnaissance. Je créé désespérément de beaux objets pour obtenir la confirmation de mon existence, des objets que je suis incapable de vendre, parce que ce que je réclame, c'est de l'amour, la gratuité de l'amour, pas de l'argent. Parce que je ne veux pas être aimée pour ce que je... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 17:33 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,
11 août 2014

Art de la pauvreté

  De temps en temps, c'est rangement. Le ménage à la maison et en soi, soin sanitaire primordial, il semble que la société consumériste, engloutie dans une trépidation insatiable d'activités nocives, débordée par l'accumulation d'objets et de produits pathogènes, n'en soit plus capable. Les règles les mieux suivies sont celles de la duplicité et de la vénalité, tandis que la compétition généralisée détourne et corrompt toute éthique de vie. La terre ressemble à un logis mal tenu, nauséabond, envahi de poubelles que le... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 10:44 - - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 juillet 2014

Fourmis dans les toiles

  C'est petit mais les dégâts sont gros. Quand une colonie de fourmis décide d'aller d'un point à un autre et qu'une yourte se trouve sur son chemin, cet obstacle n'équivaut guère plus pour elle qu'à un toboggan sur un parcours de santé. Le partage du foyer s'avérant vite problématique, mes plus gros cas de conscience me sont généreusement octroyés par ces petites bêtes laborieuses et très organisées. Fouinette à coté, c'est de la roupie de sansonnet. Car Fouinette est tapageuse, capricieuse, et si elle casse, elle le... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 17:43 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 mai 2014

Rêve de lumière

J'ai toujours rêvé de ces jours lumineux où viendraient dans ma tente le ciel et les étoiles, le soleil et la lune, jours sans démons lavés de toute inquiétude, frémissants de vivacité entre les toiles chamarrées, les bannières livrées au souffle des brises, et les roses ourlant leurs pétales veloutés autour de mon tapis de silence. J'ai longtemps rêvé de ces jours transparents croulant sous les grappes parfumées, de ce sucre suave mélangé intimement aux fragrances délicates à l'intérieur des... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 19:23 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,