Zut, j'ai juste dit "quiétude", rien de plus....

Je peux même pas dire que j'ai trop parlé hier,

que j'aurais mieux fait de me taire...

Ce matin, veille du procès en expulsion contre mon local,

où je suis domiciliée depuis douze ans,

local qui est le siége des associations Demeures Nomades et CHEYEN,

j'ai constaté que des individus ont mis le feu à ma porte pendant la nuit.

P1110177

Ce départ d'incendie criminel n'est pas sans rappeller

la violation de domicile de l'année dernière

par le gros bras de l'agence immobilière Solimo.

Il me rapelle aussi l'incendie criminel de la friche de Rennes,

convoitée par des spéculateurs immobiliers,

qui a abouti au décés de notre ami Joe Sacco, fondateur d'Halem.

Décidement, il ne fait pas bon défendre la pauvreté.