Voici un texte d'un jeune couple qui m'a semblé emblématique

d'une nouvelle génération de jeunes porteurs de projet qui réfléchissent avec grâce à leur avenir.

Vous pouvez le lire en entier sur leur site.

p20120512-104150

 

« Nos parents ne sont ni écologistes, ni terroristes, ni végétaliens, ni militants. Nous sommes nés au plein cœur du système comme la plupart des gens en France. On a eu des tas de jouets en plastiques Made in China, on voulait les mêmes vêtements que nos camarades de classes, on a été nourris de légumes pesticidés, de viande aux antibio et de biscuits blindés à l'huile de palme, de colorants artificiels et de conservateurs. On nous a tartiné de crème hydratante au methylparaben. On nous a donné du sucre et du blé trop tôt, on nous a fait du poisson pané, des frites et on nous emmenait chez Macdo. On nous achetait des dessins animés et des jeux vidéos. On est nés dans l'abondance, l'excès, l'inconscience.

On ne nous a jamais appris ce qu'était la Terre, comment produire sa nourriture, s'intéresser à la différence, aux alternatives. On nous déposait à l'école, chez la nounou et on voyait nos parents fatigués le soir, se crier dessus assez souvent. On nous a poussé à avoir notre Bac et à faire comme tout le monde. Bien travailler à l'école, trouver un bon boulot pour avoir une bonne situation. En même temps, c'est bien le rôle que l'on donne aux parents dans nos sociétés occidentales. Nous n'en voulons pas à nos parents car ils étaient en « plein dedans », en plein dans la publicité , le « réussir son bébé », acheter, consommer, acquérir, posséder, amasser, jeter, changer, racheter...

On pourrait continuer sur la même lancée et faire de même avec nos enfants, si on suit le chemin que nous trace le système: trouver un CDI, faire des enfants, les mettre à l'école, travailler pendant que nos enfants sont « éduqués », faire un crédit sur 35 ans, faire construire une maison, acheter des meubles, remplir la maison. Acheter, acheter, pour amasser, se remplir de choses, assurer ces objets pour être sûr que l'on ne risque rien et travailler pour rembourser tous ces objets et toutes ces assurances. Plus la voiture est belle, plus la maison est grande, plus il y a de fric, plus on « réussit » aux yeux des autres.

Et bien cette façon de pensée et de faire ne nous correspond pas. Nous n'avons qu'une seule vie, qu'une courte et furtive existence et on ne peut pas la vivre en suivant ce schéma qui ne nous intéresse pas. Que d'autres puissent s'y complaire et y trouver le bonheur, tant mieux pour eux. En ce qui nous concerne, ça nous est totalement inconcevable. Certains seront comblés d'acquérir et ne se sentiront pas emprisonnés par un crédit et des dettes. Alors que pour nous, c'est impensable de faire des crédits aussi énormes. Nous sommes différents et nous avons des aspirations différentes, c'est bien cela qu'il faut comprendre. (Lire la suite là)

Notre Projet à long terme serait de trouver un terrain non constructible, abordable financièrement sans faire de crédit, sur lequel nous installerions une yourte et une cabane.

Nous cherchons donc un terrain pour nous installer, cultiver notre potager, manger nos propres légumes, faire marcher lampes et ordis grâce aux panneaux solaires, faire des toilettes sèches, prendre soin de nos bêtes, et vivre heureux, simplement. » 

Si vous avez un terrain à leur proposer, vous pouvez poster un message sur leur blog dans les commentaires .