A écouter:

http://www.radiolarzac.org/sons/vivre-en-yourtes

Bon, le Monsieur du CAUE au milieu de l'émission tient des propos franchement lourds, je suis certaine que sa bagnole roule au pétrole arabe, qu'il achète plein de sales trucs chinois obsolescents au supermarché, que sa maison est truffée de bois tropicaux et de tapis tissés par des enfants indiens misérables, qu'il mange des pizzas italiennes, des crevettes japonaises et de l'huile de palme malaisienne, mais ça fait rien, pour lui, les yourtes, c'est pas français, donc ça n'a rien à faire en France…

J'en ai franchement marre des arguments bidons, mais j'ai répondu très poliment quand même.

Comme quand, aux journées de l'écologie à Die l'année dernière, on m'a flanqué en contradicteur un gars de la LPO qui accusait les yourtes de gêner les oiseaux ! J'étais tellement stupéfaite que ça a failli me couper le sifflet. Presque autant que lorsque j'ai entendu il y a quelques semaines un journaliste de France Culture faire une remarque débile après l'info sur le comptage des oiseaux deux fois par an. Il était proposé aux gens de faire part de leurs observations dans leur jardin.

http://www.reporterre.net/Sauver-les-oiseaux-devant-son

Le journaliste, oubliant qu'une bonne partie de son auditoire est rural ou du moins provincial :

« Faut vraiment avoir rien à faire pour compter les oiseaux »

Ce Parisien en grève depuis trois semaines maintenant, a, je l'espère, le temps aujourd'hui, sinon de compter les oiseaux, du moins de se rendre compte qu'il y en a encore, malgré que son mode de vie autistique matraque la biodiversité.

colombe sur ma yourte yurtao