05 janvier 2014

Le film réalisé par Florence " Vivre en Yourte, un chemin de liberté"

Voici un documentaire sensible réalisé par une journaliste radio, Florence Matton, qui s'interresse aux chemins de vie de femmes témoignant du sens de leur expérience.  Pour voir ce film, aller sur le site de Florence, "Voix contre oreille", dans la rubrique "Documentaires", en clikant sur le lien suivant : http://www.voix-contre-oreille.fr/ ou là directement sur youtube: http://www.youtube.com/watch?v=djZm7gDd_WI
Posté par barbesse à 17:44 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

01 janvier 2014

le Souffle de la Joie

Le Souffle de la joie. Les maîtres assurent qu'il peut venir n'importe où visiter les êtres accomplis. Je ne suis pas accomplie car je ne le rencontre pas partout. L'endroit où il vient, c'est dans ma solitude à l'écart du monde, au milieu de la nature. Dans la yourte, pas dans l'agitation. Cet endroit, il a fallu que je le prépare depuis longtemps, car le silence s'est évanoui du monde.   Dans les monastères où j'étais souvent retirée, j'ai appris la paix partagée et la prière ensemble ou en secret au milieu des... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 16:35 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 mai 2013

Ga-Ja. Du commencement à la fin.

Au début, il n'y avait personne. Je ne sais pas si j'étais la première, parce que s'il y en avait d'autres, ils se cachaient. On nous ignorait parce qu'on choisissait des endroits reculés. On bricolait nos vies. On ne le criait pas sur les toits, personne ne nous talonnait, c'était une démarche personnelle intime et mûrie. Pas une orientation professionnelle ou une vocation, plutôt une inspiration. Une solution parfois à une situation compliquée, à trop d'embarras et d'absurdités, une réponse limpide comme un haïku... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 13:56 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
05 mars 2013

Tenue d'hiver

Cinq heures, la chouette hulule sur la yourte. Je me réveille doucement, ravie de la fidélité de l'oiseau, malgré la sale vie que lui mènent les riverains, avec leurs engins et leurs chiens. La lune s'est décalée, les étoiles scintillent dans la couronne. Le ciel est dégagé, il va faire beau, donc froid. Le poêle s'est éteint vers vingt trois heures, depuis, la température intérieure chute inexorablement. Entre cinq et sept, au moment où j'émerge des limbes, dans le grand silence délicieux de la nuit, le thermomètre... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 09:04 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
02 février 2013

Radeau intérieur

  Un long temps dans le lit serré contre la roche, je savoure la chaleur sous les draps, m'étonnant de ne pas exhaler d'haleine fumante dans l'air matinal. Hier, une neige verglacée a répandu sur terre et goudron une pellicule éphémère d'un blanc pas franc, juste assez pour projeter le véhicule de mon voisin dans le fossé d'un virage en pente. Puis il a plu, d'une pluie dure lestée de cristaux déliquescents, martelée d'un ciel bas, uniformément gris. Ça et là sur les hauteurs, des nuages de vapeur grise plombaient la forêt.... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 16:26 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags :
07 décembre 2012

Ailes en elle

  J'ignore où logent les petites mésanges qui virevoltent autour de ma grotte, mais je sais maintenant qu'elles me reconnaissent, qu'elles se sont habituées à moi, qui gite en souplesse, au milieu des fougères vieilles de trois-cent-quatre-vingt millions d'années, de la yourte au jardin, du jardin à la cabane et de la cabane à la falaise, évitant les pierres bancales pour ne pas déranger leur étourdissant ballet. Quand je goberge, binocles au nez et livre au creux des paumes, elles en profitent pour se tortiller... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 15:06 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

24 avril 2012

La loi des ROBOTS

    Vous n'avez pas le droit de désirer vivre simplement. Vous devez consommer plus, pour alimenter les actionnaires du système. Vous n'avez pas le droit de vivre sous une yourte, avec un lavabo dehors, des toilettes séches, un panneau solaire, avec juste un poele pour l'hiver et un drap mouillé pour toute climatisation devant votre porte- fenétre. Vous n'en avez pas le droit parce qu'alors vous n'êtes pas solidaire. Pas solidaire avec le système qui a besoin de votre argent, de vos bras, de vos... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 09:39 - - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags :
04 janvier 2012

Racines au ciel

Elle reste assise sur la falaise, devant le soleil. Elle laisse reposer la bouillie. L'hiver est doux, d'ailleurs, est-ce bien un hiver ? Elle écoute les oiseaux, pépiements opalins dans l'air translucide. Le pivert et son martèlement caverneux, les corneilles disputant aux merles le piaillement le plus dérapant, les buses aux cris stridents, un faisan perdu, un canard détourné. Elle surprend un coléoptère se risquant sous une feuille, un rouge-gorge guettant le compost, un pic épeiche remontant le tronc d'un... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 16:42 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,
03 août 2011

Tremblement de terre en Cevennes!

Trois heures trente six sous la yourte. Mercredi 3 Aout 2011. La terre tremble. Je me réveille. Je sais exactement ce qui arrive. Sous la mince couche de mon matelas posé à même le sol, une secousse tellurique répand ses ondes vibratoires dans mon ventre. Sur le petit meuble de nuit, la lampe solaire frémit, sa poignée métallique entrechoque le verre. Le bruit cliquette doucement dans la nuit. Quelques secondes. Incroyablement longues. Un monstre remonte des profondeurs en grondant. Je n'ai aucune peur. Plutôt une joie... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 13:34 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,
20 mars 2011

La grâce

Le jour se lève doucement sur la yourte, les murmures de la nuit s'estompent, j'entends déjà dans la vallée le camion poubelle commencer sa tournée. Les rayons de lumière du nouveau jour, qui filtrent doucement aux carreaux de dentelle, me réveillent comme les baisers d'un amant. J'écoute, à l'orée du rêve, mon cœur en train de s'écarter, en larges coulées rondes, à la rencontre solaire. Le voilà, l'Absolu, comblant creux et vides, détapissant ombres et nœuds, abolissant l'angoisse. Le voilà, Souverain... [Lire la suite]
Posté par barbesse à 10:02 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,